mes écrits

Publié le par bi-polaire


estampe sybaritique

Dans l'étoffe de la ville lovée dans son lit de brume, son corps ondule de douces convulsions. Elle s'enfonce dans les nuées crépusculaires, portée par les vagues d'une voluptueuse agonie. Mille astre éclatent au fonds de ses prunelles. Les effleurements célestes des lèvres de luxure inondent ses émois d'une suave tiédeur. Ele l'enlace de ses ailes pourpres vers des flancs savoureux. De capiteuses effluves enveloppent les limbes de leurs cruelles élytres, exhalant l'amertume d'un enfer libertin. Funeste sabbat aliénant sa conscience d'un éternel hymen. Des volutes de fumée s'enroulent sur des bronzes lustrés 'une écume fiévreuse tel un suaire de plaisir. Etuve infernal où des ephèbes cuivrés succombent aux attouchements d'artificiels extases.Laurence FOIX
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article